Qu’arrive-t-il quand deux musiciens de RedTail Spirit Singers et deux musiciens de Sacred Wolf Singers se réunissent?

Cela produit un puissant roulement de tambour!

Dans le cadre du 17e Festival Annuel Small World Music, deux des musiciens de Red Tail Spirit Singers qui auront participé à la collaboration de Sherbrooke et deux musiciens de Sacred Wolf Singers, un groupe traditionnel Mi’kmaq du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, performeront au Harbourfront à Toronto pour l’ouverture des festivités. De plus, ils seront accompagnés du danseur Ojibwé Matthew Rutledge.

 : Harbourfront Center – 235 Queens Quay West, Toronto (voir les directions)

QUAND : Le vendredi 17 août 2018 à compter de 18 h

Spectacle conjointement présenté par Marchande d’idées et Small World Music

Informations en bref sur le Grand Tambour

*Le grand tambour joue un rôle central à la fois dans les cérémonies et dans les pow-wow. Certaines composantes des cérémonies sont aussi présentes dans les pow-wow, par exemple les chants d’ouverture, d’honneur et de clôture. Le grand tambour assume aussi un autre rôle dans les pow-wow : il fait danser les gens. Son rôle cérémonial dans les pow-wow ne cesse d’évoluer.

Les grands tambours de pow-wow utilisés aujourd’hui ont vu le jour au début des années 1800, inspirés par les rêves et les visions.

Le chant est traditionnellement la façon principale de communiquer avec les pouvoirs surnaturels. La musique est rarement jouée pour le plaisir. Elle a un but précis, notamment apporter la pluie, ou guérir les malades. Les chants et les danses proviennent de la nature ou de rêves et expriment souvent l’amour pour la vie et la subsistance.

Il existe trois catégories de chants. Les chants traditionnels, transmis de génération en génération, appartiennent à des personnes, des familles, des clans ou des nations. Les chants de cérémonie ou de médecine, qui doivent normalement être transmis dans les rêves, servent à guérir et à purifier. Les chants modernes témoignent de l’influence de la culture européenne.

En somme, la musique traditionnelle reflète la culture entière d’une nation.

(Référence : Bibliothèque et Archives – Canada)